Découvrez les rôles marketing de 2020 tel que les communicants et les analystes

Les rôles du marketing en 2020: seconde partie, les communicants, analystes et stratèges

Nous poursuivons notre tour d’horizon du marketing digital en 2020. Après vous avoir présenté le groupe créatif, nous allons aborder avec vous les missions des communicants, analystes et stratèges au sein des équipes marketing.

Entre rédaction de posts sociaux, analyse des données, choix éditoriaux, organisation de la production ou encore veille concurrentielle, ces marketeurs utilisent un nombre variés de logiciels mais ils ont tous besoin de s’appuyer sur une source unique de contenu (SSO), un référentiel commun. Alors quels sont ces rôles ? Quels sont leurs besoins et comment sont-ils organisés ? 

Brand Manager ou Marketing Product Manager 

Né du besoin des grandes entreprises de développer leurs marques en dehors du marketing traditionnel, le rôle du Brand Manager est multiple. Il doit s’occuper de la veille concurrentielle, d’analyser et de prévoir le comportement des consommateurs. 

Son travail consiste à comprendre comment la marque et ses produits sont perçus par les consommateurs, à identifier et travailler sur les améliorations qui doivent être apportées. 

Il collabore avec le Social Media Manager pour élaborer des stratégies d’e-réputation et le (Brand) Content Manager à qui il confie la création des contenus de marque.

Pour ce faire, il commandite et dirige des études de marché qualitatives, quantitatives et les tests produits. Il met en place les partenariats et campagnes avec les influenceurs. Il organise des opérations promotionnelles comme des jeux concours, des événements ou des campagnes de mails. Sans être un utilisateur quotidien, il s’appuie sur un DAM pour organiser le référentiel des marques. Il gère les budgets attribués aux différentes campagnes et projets marketing. Son but est d’accroître la notoriété de la (ou des) marque(s) et de faire en sorte que les consommateurs soient séduits puis fidélisés. Par l’analyse des actions réalisées, il élabore la stratégie future pour attirer de nouvelles cibles.

(Social and) Content Manager

Ce rôle renvoie à des réalités bien distinctes. Dans la majorité des cas, le Content Manager est le chef d’orchestre de la production des contenus. Plutôt opérationnel, attaché à une direction marketing, son rôle premier consiste à piloter les ressources (internes ou externes) mobilisées pour produire des contenus. Il peut aussi être amené à prendre en charge les multiples diffusions de ces contenus en se faisant le relais d’une stratégie omnicanale, autrement dit, leur publication dans un ou plusieurs sites Web (CMS, WCM) et sur les réseaux sociaux. Pour s’acquitter de ces tâches, il s’appuie logiquement sur une solution de gestion de l’expérience digitale et d’un ou plusieurs outils de publication Social Media. Voilà pourquoi, il est parfois nommé « Social and Content Manager ». Il analyse les comportement des consommateurs et se tient au courant des dernières tendance et évolutions en matière de storytelling et de communication.

 Dans des organisations plus spécialisées sur le contenu, le Content Manager reporte à un Chief Content Officer et se concentre sur une audience donnée qu’il a pour mission de développer grâce aux contenus. Il s’attachera à mesurer les interactions des audiences avec chacun des contenus (Content Scoring).

Social Media Manager

La grammaire des réseaux sociaux n’a pour lui aucun secret. Des simples posts aux stories les plus élaborées, le Social Media Manager pense les contenus pour engager les audiences sur les réseaux sociaux. Il pilote souvent, un budget de sponsoring pour assurer la visibilité des publications et pour cibler des audiences précises. A ne pas confondre avec le community manager ! Bien que les deux soient complémentaires, le Social Media Manager a un véritable rôle de planificateur et de décideur plus que de faiseur.

Même s’il apprécie de travailler « directement » sur les réseaux sociaux, il exploite généralement un outil de planification (Hootsuite, Sprinklr, Sociabble …), pour programmer les posts comme pour mesurer leur performance et utilise un DAM pour retrouver les contenus (photos, dessins …) illustrant ses posts. 

 Digital Campaign Manager

Coordinateur des campagnes, il sait jouer avec la complémentarité des différents leviers (SEA, email, display) pour acquérir des audiences. Pour lui, les contenus représentent une matière précieuse puisqu’ils alimentent directement les campagnes. Il prend soin de les exploiter au bon moment, via le bon canal et selon les objectifs ciblés : notoriété, acquisition, fidélisation…

Centré sur la data (pour mesurer les conversions), le Digital Campaign Manager s’appuie souvent sur une plateforme de marketing automation (Marketo, Hubspot, Pardot…) pour scénariser et automatiser les campagnes. Il utilise également un DAM pour disposer rapidement des déclinaisons des images et vidéos nécessaires à ses différentes campagnes. 

Administrateur DAM

En charge de la gestion de la solution de Digital Asset Management, l’administrateur DAM occupe un poste plutôt complexe et exigeant. 

A la fois technicien et fort d’une excellente connaissance des besoins métiers, son rôle premier est de s’assurer de la bonne utilisation du DAM, qu’il est intuitif et facile d’accès.

Pour cela, il doit d’abord vérifier si les métadonnées des médias sont cohérentes, précises, si elle ne sont pas réductrices et correspondent vraiment aux habitudes de “nommage” des utilisateurs.

Il s’occupe également de la sécurité du DAM. Il fait en sorte que les autorisations soient données aux bonnes personnes et s’assure que les fichiers sensibles soient protégés. Il supprime les comptes inactifs et créé les nouveaux au gré des besoins. Soucieux de la qualité du service, il veille à mettre en place et à surveiller les indicateurs de performances de la solution. 

Mais le rôle d’un administrateur ne s’arrête pas uniquement à des tâches purement techniques Pour s’assurer du respect des bonnes pratiques et de l’efficacité du DAM, il s’occupe aussi de la formation des utilisateurs et contributeurs. Il accompagne les collaborateurs pour faciliter l’adoption du service. Il informe les différentes équipes des mises à jours et des changements majeurs. L’administrateur DAM à donc un triple rôle, celui de technicien, de formateur et de support aux équipes.

Avec ce dernier post, nous achevons notre série sur les rôles marketing en 2020 tout en ayant conscience que le sujet n’est pas tout à fait clos. A en juger par les nombreuses descriptions que nous avons pu lire, il existe une multitude de variations sur les titres et périmètres de ces rôles. De plus, avec le développement de nouvelles technologies et des savoir-faire marketing, de nouveaux métiers devraient apparaître. Rendez-vous en 2021 pour le prochain update !

Recevez nos conseils et les dernières nouvelles marketing directement dans votre boîte mail


tristique id Aliquam amet, commodo fringilla nec neque.