DAM secteur le secteur des services financiers

Le Digital Asset Management ou DAM pour le secteur Bancassurance

Plus de 10 ans après le début de la crise économique, le secteur des services financiers autrement appelé bancassurance fait face à plusieurs défis marketing majeurs. 

Tout d’abord celui des évolutions technologiques et de leur adoption massive, du bitcoin aux réseaux sociaux. Ensuite,  un nombre croissant de FinTech qui bousculent le marché en offrant de nouveaux services, par exemple de nouveaux moyens de gérer son argent, les transferts entre amis ou même les investissements. Enfin, une forte évolution des demandes comme des habitudes des clients, des évolutions qui ne cessent d’accélérer. 

Les experts marketing du secteur bancassurance sont de plus confrontés à d’autres enjeux, comme l’apparition de nouvelles réglementations locales ou internationales et la nécessité de respecter les multiples contraintes juridiques. 

Des solutions technologiques, et en particulier le DAM (Digital Asset Management) peuvent-elles constituer une aide pour le secteur bancassurance ? C’est ce que nous nous attacherons à traiter dans cet article.

Découvrez comment la solution DAM Wedia permet de relever les défis et de répondre aux enjeux marketing des services financiers. En savoir plus sur le DAM pour le secteur bancassurance.

Comment faciliter le processus de production de contenu et de visuels marketing et organiser le travail des équipes réparties dans le monde entier ? 

Comment s’assurer de la conformité technique et réglementaire de tous les contenus créés et ce pour chaque marché ?

Comment en assurer une diffusion optimale dans le monde entier ?

Comment construire des messages marketing plus personnalisés pour les nouveaux clients et en particulier les nouvelles générations qui les composent ?

Équipés d’outils parfois obsolètes et souvent peu ergonomiques, les marketeurs peinent à bien organiser leur stratégie et à gagner en efficacité lors de la production, la validation ou la diffusion des contenus. Ces difficultés peuvent rapidement se traduire par une perte de compétitivité, une moindre capacité d’adaptation et finalement la chute de leur image sur le marché. 

Pourquoi les grandes entreprises du secteur bancassurance devraient-elles s’intéresser au DAM ?

Néo banques, startups de la fintech ou de l’insur tech… Les acteurs établis des marchés de la bancassurance ont fort à faire avec les nouveaux arrivants. D’autant que ces derniers jouent pleinement la carte du digital et n’ont pas de systèmes « legacy » à gérer. Ajoutons à cela la Directive sur les Paiements N°2 (DSP2) qui a ouvert l’ère de l’open banking en Europe et a stimulé la concurrence. Résultat : la conquête de nouveaux clients devient encore plus concurrentielle tandis que le risque de churn s’accroît.

Quelques exemples de Fintechs par catégorie :

Type 

Service

Exemples

Paytech Solution d’optimisation des paiements Leetchi, Le Pot Commun, Lydia, Pumpkin, IbanFirst, Obvy …
Robo Advisor Conseil en investissement et gestion de portefeuille numérisés Yomoni, Advize, WeSave, Nalo …
Insurtech Innovation dans le domaine de l’assurance Alan, Shift Technology, Minalea, Testamento …
Regtech Innovation destinée à simplifier le suivi des contraintes réglementaires Amfine, Scaled Risk, Neuroprofiler, Fortia …
Néo Banque Banque dématérialisée avec services bancaires innovants et à moindre coût Revolut, N26, Nickel, Orange Bank, Qonto, Shine, …
Cash management Solution numérique de gestion des dépenses personnelles ou des flux de trésorerie d’une entreprise Linxo, Bankin, Yolt, Gest4U …
Crowdfunding  Plateforme de financement participatif faisant appel à un grand nombre de personnes  KissKissBankBank, Credit.fr, WiSeed, Bolden, WeShareBonds …
Comparateur Solution de comparaison de produits financiers  Selectra, Meilleure Banque

 

Sans surprise, sur ces marchés, aucun document ne peut être soumis au regard du public sans obtenir l’approbation de différents services : direction des produits, direction juridique, direction de l’éthique… Il revient au DAM d’exécuter des circuits de validation précis, mais aussi d’historiser l’ensemble des révisions pour garantir la traçabilité des échanges, conformément aux différentes réglementations. Anciens ou nouveaux, les acteurs de ces marchés n’ont d’autres choix que de travailler fortement l’attractivité de leur marque. À travers des services innovants bien sûr, mais aussi à travers une expression de marque totalement maîtrisée. Pas simple lorsqu’il s’agit de décliner la marque dans un contexte omnicanal à travers un grand volume de documents. De la description des produits à la contractualisation en passant par toutes les notices légales…

Le DAM comme Single Source of Truth dans votre entreprise

Le DAM pour le secteur bancassurance assure la fonction clé de « Single Source of Truth » (Source Unique de Confiance). Comprendre : le DAM référence les assets avec lesquels les équipes peuvent travailler en toute confiance. Des images, des vidéos, des documents marketing dont les droits de modification sont finement modulés pour faciliter la localisation sans pour autant dénaturer la marque. 

Vous êtes alors assuré que toutes vos équipes travaillent avec les versions les plus récentes de vos ressources numériques et que la cohérence de la communication de votre groupe sera maintenue.

Le recours à l’intelligence artificielle permet de générer aisément des variations de contenus, notamment pour tester leur impact sur les différentes étapes du parcours d’achat, d’un emailing à une page produit. Intégré au système d’information, le DAM d’entreprise devient par ailleurs le « référent médias » des différentes solutions telles que les CMS, CDP, CRM, Automation … qui cohabitent en nombre au sein de grandes organisations.

Plus que dans tout autre secteur, le rôle clé de « Single Source of Truth » du DAM fait ici sens, tant l’intégrité de chaque contenu doit être assurée. Le DAM s’avère indispensable pour assurer une gestion du cycle de vie des contenus rigoureuse, mais aussi agile afin d’aider à maîtriser les délais de mise sur le marché.

Le DAM comme support au marketing distribué

Pour les marques du secteur bancassurance, outiller le marketing distribué est une autre raison clé pour investir dans un DAM. Difficile en effet d’alimenter des réseaux de partenaires et de filiales sans s’appuyer sur une solution capable de mettre à leur disposition du matériel (print ou digital) personnalisable. Pour des entreprises de dimension internationale, il est effectivement indispensable de pouvoir personnaliser sa communication selon l’audience et le marché auxquels elles s’adressent. 

Cette solution permet aussi aux marques de comprendre comment les équipes utilisent les différents contenus mis à leur disposition et garder le contrôle de votre image de marque, tout en soutenant les initiatives locales. Un même contenu peut être décliné en entrant des métadonnées spécifiques à chaque marque, business unit ou pays de votre groupe. 

Voilà pourquoi le DAM est incontournable sur ces marchés. C’est grâce à lui qu’un véritable marketing distribué peut être outillé pour permettre à chaque filiale, branche ou entité, d’utiliser les bons contenus de marque pour ses propres activités. Au sein d’un spécialiste de l’épargne salariale, ce sont près de 100 000 documents qui sont déclinés de manière cohérente avec le branding comme avec la réglementation.

Wedia, éditeur leader du Digital Asset Management (DAM), propose un logiciel de marketing cloud, centré sur les contenus qui permet aux entreprises du secteur bancassurance de libérer tout le potentiel de leurs médias et d’offrir à leur client la meilleure expérience possible sur l’ensemble des canaux.

Wedia supporte les marques mondiales dans la valorisation de leur contenus marketing, depuis la création jusqu’à leur diffusion, avec pour seuls objectifs, une notoriété accrue et une activité commerciale renforcée.

Découvrez pourquoi investir dans une solution de Digital Asset Management.