Le DAM : un indispensable pour réussir le virage du Metaverse ?

Le DAM : un indispensable pour réussir le virage du Metaverse ?

Les temps changent, et rapidement. Il ne vous aura pas échappé que la question des Metaverses prend de plus en plus de place dans le monde du marketing et de la communication. Selon une étude menée par la société d’automatisation de l’analyse, Unsupervised, 44% des experts du marketing prévoient de mener des campagnes dans le Metaverse. Le cabinet Bloomberg, quant à lui, estime que le marché des Metaverses sera de l’ordre de 800 milliards de dollars en 2024. Vouloir faire du marketing dans le Metaverse est une bonne idée, mais se pose la question de la gestion des contenus qu’on y trouve. Comment garder une cohérence de marque entre le Metaverse et le monde physique ? Comment créer une expérience client unique et marquante grâce à la puissance de vos visuels ? Qu’en-est-il de leur diffusion ? Et surtout, qu’est-ce que le Metaverse ? Ce sont autant de questions que vous devez vous poser si vous souhaitez aborder la révolution Metaverse dans les meilleures conditions.

Qu’est-ce que le Metaverse ? Pourquoi s’y intéresser ? 

En 1992, Neil Stephenson invente le terme de metaverse pour décrire un monde parallèle accessible par un casque. Dans ce monde, grâce à un avatar, nous pouvons nous mouvoir et interagir avec des objets et l’environnement alentour. Au même titre que l’arrivée des réseaux sociaux, le Metaverse représente la “prochaine étape” d’Internet, le web 3.0. 

En théorie, un Metaverse est un espace virtuel sans frontières, persistant (c’est à dire qu’il est accessible à tout le monde et à n’importe quel moment) et décentralisé (il n’appartient à personne). Dans la pratique, c’est pour l’instant la même chose. Seulement pour l’instant, car les géants du numérique sont en train de se positionner sur le sujet et la situation pourrait bien changer dans les années à venir, notamment avec Meta. La notion d’économie virtuelle se développe avec le Metaverse, ou plusieurs éléments se rejoignent, comme les médias sociaux, la réalité virtuelle, la réalité augmentée, les jeux en ligne ou encore les cryptomonnaies. 

Le Metaverse unique global et accessible à tout le monde (comme dans Ready Player One) n’existe pas encore. À l’inverse, il y a aujourd’hui une multitude de Metaverses (Meta, Sandbox, Gamerjibe, Decentraland…) et autant de façons différentes d’y entrer. 

Aujourd’hui, il faut reconnaître que le Metaverse touche un public encore relativement jeune. Cela peut donc être une excellente opportunité pour les marques d’aller chercher des tranches d’âge qui leurs sont inaccessibles dans le monde physique. 

Le Metaverse intéresse de nombreux secteurs d’activité

Le Metaverse a un grand intérêt pour de nombreux secteurs d’activité. Prenons l’exemple du secteur de la mode et du luxe qui avait pris un peu de retard lors de l’arrivée du e-commerce. Il se positionne aujourd’hui comme un secteur pionnier dans le Metaverse, soucieux de ne pas refaire la même erreur que par le passé. Pour les marques du secteur, l’idée est aussi d’aller chercher la jeune génération, particulièrement impliquée sur le sujet du web 3.0.

Dans ces univers, il est plus difficile d’être reconnaissable à cause des avatars qui peuvent être plus ou moins ressemblants. Les vêtements portés prennent alors une importance tout autre, ils permettent d’être plus facilement reconnaissable. En moyenne, près des trois quarts de la génération Z à déjà au moins une fois acheté un skin ou un vêtement numérique. Cela explique aussi pourquoi le secteur de la mode et du luxe est particulièrement avancé sur ces sujets. De plus, le Metaverse permet la création d’objets exclusifs sous forme de NFTs, éléments lucratifs pour les marques du secteur. 

Le secteur automobile est également un secteur qui se teste dans les Metaverses. Par exemple, BMW utilise l’outil Omniverse de Nvidia qui permet de créer et tester des maquettes de manière collaborative. 

Les utilisations possibles du Metaverse ne se limitent pas simplement au marketing. Des expérimentations ayant une valeur ajoutée pour les marques sont aussi de plus en plus réalisées. Par exemple, Carrefour a mené des entretiens d’embauche dans le Metaverse, ce qui a pour avantage de se concentrer uniquement sur les compétences du candidat, puisqu’il est représenté par un avatar.  

Aujourd’hui, les opérations dans le Metaverse ayant le plus de succès sont celles qui parviennent à faire le pont entre ce monde virtuel et notre monde physique. C’est-à-dire que tout ce qui se passe dans le Metaverse a une conséquence dans le monde physique (gagner des coupons de réduction par exemple, reverser les gains générés par des NFTs à des associations etc).

Le DAM : un indispensable pour réussir le virage du Metaverse ?

Un DAM pour gérer ses contenus dans le Metaverse ?

Pour gagner la course à l’innovation, il faut réussir son entrée dans ces nouveaux univers. Pour ce faire, il apparaît indispensable d’être équipé d’une solution de DAM pour gérer la diffusion des contenus de marque dans le Metaverse. Il est par ailleurs primordial de garder une cohérence entre le monde physique et le monde digital. Une solution de Digital Asset Management pourrait répondre à cet enjeu puisqu’elle ferait office de “Single Source Of Truth” dans votre entreprise, c’est-à-dire que tous les contenus visuels validés seront directement issus de votre solution, peu importe d’où ils sont diffusés.

En général, après la création d’un contenu visuel, vous ne l’obtenez que dans quelques versions et dimensions différentes (le fichier brut et/ou la dimension d’origine), ce qui ne permet de couvrir que peu de cas d’utilisation. Le Metaverse (et même votre site web) nécessite bien plus de variantes (pensez aux miniatures, aux images circulaires, etc.) et de formats WebP pour être entièrement réactif et faire ainsi profiter d’une expérience captivante et attrayante au client. Mais cela ne représente que la partie visible  de l’iceberg : si vous voulez offrir une expérience digitale de qualité sur différents canaux dans le cadre de votre stratégie omnicanale, vous devez tenir compte des exigences liées à ces différents canaux. 

Vous aurez certainement besoin de contenus tels que des présentations, des visuels marketing sous différents formats, des infographies, etc pour accueillir vos clients dans ce monde virtuel. Ou peut-être aurez vous besoin de ressources telles que des vidéos 3D ou 360° pour immerger les clients dans une visite virtuelle ou une salle d’exposition. Tous ces formats sont supportés par le DAM Wedia.

– –

Si vous souhaitez en savoir plus sur le Metaverse et ses stratégies de contenus, vous pouvez retrouvez notre conférence en ligne dont le replay est disponible sur notre chaîne YouTube. 

Une époque complexe exige des outils intelligents pour maîtriser les nouveaux défis marketing et les nouvelles manières de travailler. Les solutions Wedia offrent différentes fonctionnalités pour aider les acteurs mondiaux à atteindre leurs objectifs commerciaux. 

Wedia fournit une solution SaaS pour le Digital Asset Management et le Digital Experience Management. Nos solutions sont centrées sur la gestion et la distribution omnicanale des médias, pour que les entreprises puissent offrir une expérience enrichie et personnalisée à leurs clients sur l’ensemble des canaux de communication.

Ne manquez plus aucune de nos newsletters mensuelles, inscrivez-vous dès aujourd'hui !
Tags:
,


S'abonner

Vous souhaitez être informé
de nos dernières nouvelles ?
X

 

  • i

    Pourquoi ce formulaire ? En tant qu'éditeur de logiciel, nous savons l'importance de la confidentialité de vos données. Nos clients nous connaissent et nous font confiance, ils manipulent leurs propres données confidentielles dans les plateformes que nous opérons pour eux. Ils se savent protégés par notre strict respect de leurs informations, et par nos certifications ISO et TISAX.

    Vos données personnelles sont donc sécurisées et nous sommes transparents sur leur traitement.

    Pourquoi ce formulaire ? Car nous voudrions nous réserver la possibilité de vous contacter afin de vous apporter des informations, peut-être de vous proposer d'autres téléchargements intéressants, pour comprendre si vous avez l'intention de lancer prochainement un projet... En aucun cas, nous ne transmettrons vos données à des tiers.

    Et bien entendu, vous pouvez à tout moment vous désabonner de notre lettre d’information, ou demander à ne pas être contactés. Enfin, vous pouvez demander la consultation et/ou la suppression de vos données personnelles à tout moment.

    Pour en savoir plus, lire notre «politique de confidentialité».

    X


Suivez-nous sur les réseaux sociaux