Comment un DAM peut soutenir votre stratégie de SEO d’images

Soutenir votre stratégie SEO d’images avec un DAM

Les images et vidéos jouent un rôle de plus en plus important dans le SEO. Examinons la façon dont les moteurs de recherche voient vos images, comment vous pouvez les optimiser pour obtenir davantage de trafic naturel et enfin comment un DAM peut soutenir votre stratégie SEO d’images.

 

Une image vaut mille mots

Nous mesurons tous l’importance des images pour raconter une histoire. Les images rendent la page plus attractive visuellement, attirent l’attention des utilisateurs et peuvent transmettre un message en une fraction de seconde.

C’est la raison pour laquelle le marketing visuel est un élément clé du marketing mix. Les images et autres contenus visuels occupent une place fondamentale pour améliorer l’expérience client et accroître la conversion.

Des études ont montré que les gens avaient 80 % plus de chances de lire un contenu associé à une image en couleurs et 65 % plus de chances de s’en souvenir, ce qui souligne l’impact positif que peuvent avoir les images sur l’expérience utilisateur.

Qu’apporte le SEO d’images à l’équation du SEO

Les algorithmes de SEO de Google accordent une grande importance à l’expérience utilisateur. Ainsi, Google évalue certains indicateurs comme le taux de rebond, la durée de session et la vitesse de chargement.

Les images jouent elles aussi un rôle clé dans l’évaluation de l’expérience utilisateur par les moteurs de recherche. Pourtant, leur importance dans le SEO est souvent sous-estimée.

Vos images auront beau être très attirantes visuellement pour le lecteur, si vous ne les avez pas optimisées pour la recherche, vous passez à côté d’un élément essentiel de l’équation du SEO. Et par la même occasion, vous vous privez d’un trafic naturel non négligeable !

Comprendre comment les moteurs de recherche « voient » vos images

Les moteurs de recherche ne « voient » pas les images de la même manière qu’un visiteur humain.

S’ils utilisent de plus en plus l’IA pour analyser le contenu des fichiers images, ils ne disposent néanmoins pas des ressources suffisantes pour tout examiner. Ils dépendent donc encore des métadonnées descriptives disponibles.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

Pour améliorer votre classement SEO, vous devez aider les moteurs de recherche à examiner et à indexer vos images en fournissant des métadonnées composées des bons mots-clés. Pour être plus précis, vous devez doter chaque image d’un texte alternatif adapté et d’un nom de fichier propice au SEO et lisible par un être humain (slug).

De l’utilisateur au système d’analyse

Le texte alternatif est ce qui s’affiche généralement lorsqu’une image ne peut être affichée de manière graphique par le navigateur. Il décrit le message que l’image est censée transmettre via un texte.

Son objectif initial était double : remplacer les images en cas de faible bande passante et rendre les images plus accessibles. Si par exemple le visiteur est malvoyant et utilise le narrateur, ce dernier lui lira directement le texte alternatif.

Contrairement aux chemins d’accès URL, les noms des fichiers images ne sont généralement pas affichés directement aux utilisateurs finaux. En revanche, vous les verrez si vous ouvrez une image directement dans un nouvel onglet ou si vous la découvrez via Google Images. Un bon nom de fichier permet aux moteurs de recherche de saisir le sens et le contexte de l’image. Par exemple, « vélo-bleu-enfants.jpg » est beaucoup plus lisible pour un moteur de recherches que « E039483.jpg ».

En mettant en place une stratégie cohérente de métadonnées et de dénomination des fichiers, vous permettrez aux moteurs de recherche d’analyser et d’indexer efficacement vos images.

Il en va de même pour les vidéos. En combinaison avec d’autres médias sur site, le contenu vidéo associé à des métadonnées adaptées favorisera la fonction d’analyse et indiquera aux moteurs de recherche que votre page contient des contenus riches, de qualité, et pertinents par rapport aux demandes de recherche.

Toujours plus vite

Lors de la préparation de votre image avant sa publication, vous devez également tenir compte de l’image en elle-même. Les images en haute résolution sont idéales pour les écrans haute définition, mais elles augmentent considérablement la durée de chargement du site. Un chargement lent augmente votre taux de rebond et a un impact négatif sur votre classement SEO (sans parler de votre taux de conversion).

Vous devez créer des versions d’images pour chaque appareil de manière à permettre un chargement rapide et une expérience utilisateur optimale pour tous.Lorsque vous redimensionnez une image, vous devez déterminer quel est l’élément le plus important (le point d’intérêt) et vous assurer qu’il reste au centre de l’image même après avoir rogné ou recomposé cette dernière.

Vous devez également veiller à utiliser le format d’image le plus adapté (JPEG ou PNG, etc.) et à compresser correctement le fichier image. Par exemple, Google soutient activement le format alternatif WebP, qui présente plusieurs avantages en termes de performances web et de SEO. Néanmoins, il n’est pour l’instant compatible qu’avec les navigateurs Chrome et Opera, ce qui rend encore plus complexes la conception de contenus responsifs et les défis du SEO.

Pourquoi un DAM vous aide ?

Admettons-le, adapter les images au SEO manuellement est une tâche fastidieuse, chronophage et très propice aux erreurs. Surtout, cela n’est faisable que jusqu’à un certain volume. Heureusement, il existe une solution plus intelligente pour le faire à grande échelle.

Une solution de DAM d’entreprise peut automatiser le processus de production de variations d’images à grande échelle.

Ainsi, vous pouvez créer des contenus réactifs et avez la garantie d’obtenir une expérience utilisateur optimale sur tous les appareils de lecture. Le DAM fournira différentes variantes en termes de taille et de format. Il peut également utiliser l’IA pour détecter le point d’intérêt d’une image et la rogner automatiquement de manière à ce que ce point reste dans la ligne de mire. Ensuite, le DAM pourra compresser automatiquement l’image à la taille optimale permettant ainsi un équilibre correct entre qualité d’image et durée de chargement.

Les variations automatiques fournies par le DAM facilitent également les stratégies de configuration de produits – notamment dans le cas d’un même produit en plusieurs couleurs. Par ailleurs, en disposant de plusieurs variantes, vous pourrez répondre aux nouveaux modes d’utilisation comme le format mobile ready hero images et le shopping visuel.

Le DAM peut renommer automatiquement tous les fichiers obtenus avec des éléments descriptifs et suggérer automatiquement un texte alternatif pertinent pour que vos métadonnées soient parfaitement adaptées au SEO et permettent une expérience utilisateur parfaite à chaque fois.

Le résultat ? Beaucoup moins d’efforts et de temps à investir de votre côté. Une réduction drastique du risque d’erreur. Vous avez la garantie de disposer d’un processus pérenne pour optimiser votre SEO d’images à grande échelle. Tout cela se traduit par un meilleur classement SEO et un trafic naturel plus important sur votre site.

Entretien avec un expert

Olivier Grenet, CTO, Wedia

Nous nous sommes entretenus avec Olivier Grenier, CTO de Wedia, pour en savoir plus sur ce que propose Wedia pour aider ses clients à optimiser leur stratégie SEO d’images.

Pouvez-vous nous donner quelques exemples de ce que propose Wedia pour aider les marques dans leur stratégie de SEO d’images ?

Wedia propose de nombreuses fonctionnalités automatiques pour améliorer le SEO d’images. Au-delà de la dénomination automatique de fichiers et de l’ajout de textes alternatifs contenant des données soigneusement sélectionnées, nous proposons également une version parfaite de chaque image, quelles que soient la taille, la résolution et les fonctionnalités de l’écran utilisé pour la consulter. Grâce à un système de compression d’images de pointe, nous éliminons le poids inutile des images pour garantir une vitesse de chargement optimale.

Nous conservons également certaines données EXIF que Google utilise pour améliorer l’indexation des contenus multimédias. Par ailleurs, nous utilisons le protocole Open Graph pour permettre aux moteurs de recherche de mieux comprendre ce que contient l’image.

Selon vous, comment va évoluer le rôle des images dans l’expérience utilisateur ?

Les recherches visuelles basées sur l’IA ont le vent en poupe : « J’ai aimé cette robe, ces chaussures sur cette story Instagram, ou même dans la rue, trouvez-les pour moi ».

Les moteurs de recherche proposeront très certainement ce type de fonctionnalité prochainement. En tant que DAM, notre mission est de fournir aux moteurs de recherche des images « compatibles avec le processus d’IA ». Cela constituera un nouveau point de contact dans le parcours client, et nous devons présenter des images pertinentes en fonction de l’étape atteinte par le client : fournir des images adaptées au contexte, parfaites pour le e-commerce avec des icônes cliquables, des fonctions de zoom approfondies, etc.

Mais ce que nous attendons avec le plus d’impatience, c’est l’avènement des images adaptées à la 3D et à la réalité virtuelle : le monde passera alors d’images plates et statiques à une expérience riche, immersive. De nouveaux appareils dotés de fonctions de réalité augmentée se diffusent très rapidement.

Vous avez un appel d'offres DAM à préparer ? Téléchargez notre modèle de cahier des charges !


Demande de démo
Recevez notre newsletter
Suivez-nous
Contactez-nous
venenatis, commodo sem, quis venenatis dolor amet, consectetur ante. efficitur.