5 façons pour les marques de tirer profit du CGU

5 façons pour les marques de tirer profit de l’UGC

Face à l’augmentation exponentielle du recours aux médias sociaux, le contenu généré par les utilisateurs suscite un vif intérêt chez les marketeurs. Alors que les marques recherchent un moyen efficace d’atteindre leur public cible et de booster leurs ventes dans l’environnement numérique compétitif actuel, le contenu généré par les utilisateurs (UGC) devient une stratégie marketing plus sensée que jamais et de plus en plus intéressante d’un point de vue économique. Les marques cherchant sérieusement à se développer ont ajouté l’UGC à leurs stratégies marketing. Mais comment exploiter pleinement l’UGC ? Dans cet article, découvrez 5 façons pour les marques de tirer profit de l’UGC.

Avant de commencer, voici une courte définition de l’UGC :

Le contenu généré par les utilisateurs désigne tout type de contenu qui a été créé, envoyé ou publié par des contributeurs extérieurs à votre marque. Ces contributeurs peuvent être des abonnés de votre marque ou des utilisateurs de vos produits ou services. Les UGC peuvent prendre n’importe quelle forme : il peut s’agir d’images, de textes, de vidéos, d’avis ou encore de retours d’expérience. Quelle que soit la taille de votre entreprise, vous devriez encourager vos utilisateurs à partager du contenu en lien avec votre marque. Et s’ils en partagent déjà, exploitez-le !

À présent, découvrons comment les marques tirent profit de l’UGC.

1. Promouvoir et générer de l’enthousiasme pour un produit

Intégrer de l’UGC à votre campagne marketing est un moyen efficace pour susciter davantage d’intérêt pour votre marque et stimuler vos ventes dans le cadre du lancement d’un nouveau produit ou d’un produit existant.

L’objectif de la plupart des campagnes promotionnelles est de conquérir de nouveaux clients. Mais dans la pratique, les marques ont du mal à mettre en place des stratégies marketing durables. À titre d’exemple, imaginons que votre principale stratégie d’acquisition de clients consiste à promouvoir votre marque sur les réseaux sociaux. Disposez-vous du budget nécessaire pour continuer à faire paraître des annonces ? Ou d’une équipe solide qui optimise ces annonces afin d’assurer des conversions sur les canaux que vous avez choisis ?

Pour la majorité des entreprises, la réponse est généralement non.

Pour construire une stratégie marketing solide garantissant l’acquisition de nouveaux clients, vous devez vous concentrer sur des tactiques durables pouvant aider votre entreprise à se développer sur le long terme. Et c’est là que l’UGC entre en jeu. En comparaison avec la plupart des stratégies marketing, les marques peuvent exploiter l’UGC à moindres frais. Et avec l’augmentation du recours aux médias sociaux, de plus en plus de clients partagent en ligne leurs expériences avec les marques. Les marques peuvent aussi organiser des concours où elles invitent les clients à partager de l’UGC en l’échange d’une récompense. Ensuite, les marques peuvent facilement récupérer cet UGC et s’en servir pour faire leur promotion.

Et l’UGC fonctionne très bien comme outil promotionnel. Voici quelques statistiques à l’appui :

  • 48 % des clients déclarent que l’UGC est un excellent moyen de découvrir de nouveaux produits. Le principe étant que, lorsque vos fans partagent leur expérience de vos produits, leurs abonnés voient leurs publications, qui peuvent leur donner envie d’en savoir plus sur vous. Plus vos fans partagent leur expérience, plus votre produit suscitera de l’intérêt.
  • 79 % des consommateurs déclarent que le contenu généré par les utilisateurs a une influence sur leurs décisions d’achat.
  • 71 % des clients conviennent que les avis des autres utilisateurs les confortent dans leur décision d’acheter un produit en particulier, plutôt qu’un autre.
  • 86 % des millenials déclarent que l’UGC est généralement un bon indicateur de la qualité du service ou du produit d’une marque.

Dès lors, plus vous intégrez de l’UGC dans vos stratégies promotionnelles, plus vous avez de chances d’acquérir de nouveaux clients.

Voici quelques exemples de marques exploitant l’UGC pour promouvoir leurs produits :

Parachute

Parachute, une marque de linge de lit et de toilette, encourage régulièrement ses clients à partager des photos d’eux en train d’utiliser les produits de l’entreprise avec le hashtag #MyParachuteHome. Parachute partage ensuite les photos de ses clients sur ses pages de médias sociaux.

Parachute va même plus loin en intégrant cet UGC à d’autres stratégies promotionnelles. Par exemple, la marque utilise les photos de ses clients dans ses campagnes de reciblage, plutôt que des photos issues de banques d’images.

5 façons pour les marques de tirer profit de l'UGC

Source de l’image : Bazaarvoice.

En utilisant l’UGC, Parachute a connu une augmentation de 35 % de ses taux de clics et une baisse de 60 % de son coût par clic.

Cet exemple démontre les possibilités d’utilisation de l’UGC à des fins promotionnelles. Mis à part les médias sociaux, vous pouvez également adapter le contenu généré par les utilisateurs pour l’intégrer à des annonces sur les médias sociaux, à des campagnes d’e-mailing, à des panneaux publicitaires, etc.

Shein

Shein est un détaillant en ligne d’articles de fast fashion (mode éphémère) pour les femmes. Les clientes de Shein sont connues pour partager des vidéos où elles présentent leurs achats sur des réseaux tels que TikTok et YouTube. Et la marque s’est complètement emparée de ce phénomène et partage régulièrement ces vidéos sur ses propres chaînes.

5 FAÇONS POUR LES MARQUES DE TIRER PROFIT DE L'UGC

 

La raison pour laquelle ces vidéos fonctionnent est que les consommateurs voient à quoi ressemblent les vêtements Shein une fois portés. Shein encourage également ses clientes à partager leurs tenues sur les médias sociaux avec les hashtags #SHEINhaul et #SHEINgals, pour tenter de figurer sur leurs pages de médias sociaux.

Conseil : Pour permettre aux acheteuses de retrouver facilement les articles promus dans ses publications, Shein inclut en légende la référence produit de chaque article.

2. Éduquer les clients nouveaux et existants

Vos clients laissent des avis et parlent constamment de votre marque sur les réseaux sociaux. Et en surveillant le contenu que vos clients partagent, vous pouvez en savoir plus sur les questions et préoccupations courantes qu’ils ont au sujet de vos produits ou services.

À titre d’exemple, dans cette publication de présentation d’achats Shein sur TikTok, l’une des questions les plus récurrentes des utilisateurs concernait les délais de livraison de la marque.

5 FAÇONS POUR LES MARQUES DE TIRER PROFIT DE L'UGC

Shein peut exploiter cette information et créer du contenu dans lequel elle renseigne ses clients sur ses pratiques en matière de livraison.

La section commentaires d’un UGC est également l’endroit idéal pour collecter l’avis des clients sur votre produit. La réalité étant que tous les avis ne sont pas positifs.

5 FAÇONS POUR LES MARQUES DE TIRER PROFIT DE L'UGC

Mais les avis négatifs ne sont pas la fin du monde. Les marques sérieuses s’appuient sur ces avis pour améliorer leurs produits. Cela montre également aux clients que vous les écoutez et que vous prêtez attention à ce qu’ils pensent. Et les clients aiment sentir qu’ils sont importants. Une étude a révélé que 79 % des consommateurs avaient besoin qu’une marque démontre qu’elle se soucie d’eux pour qu’ils envisagent d’acheter ses produits. Compte tenu de l’offre abyssale à la portée des consommateurs, les marques doivent se retrousser les manches pour offrir à leurs clients une expérience utilisateur exceptionnelle.

Les marques peuvent aussi collaborer avec des influenceurs pour créer de l’UGC qui éduque les clients. En comparaison avec un client lambda, les influenceurs sont suivis par un grand nombre d’abonnés dévoués. En travaillant avec des influenceurs, vous avez la garantie que davantage de personnes verront le contenu créé. La clé étant de travailler avec des influenceurs comptant des abonnés similaires à votre public cible.

La marque Fenty Beauty, à titre d’exemple, a régulièrement recours à des influenceurs.

Fenty Beauty

Fenty Beauty collabore régulièrement avec des influenceurs pour faire la promotion de ses nouveaux produits, et partage également des tutoriels. Par exemple, dans un Reel sur Instagram, Fenty a partagé un tutoriel vidéo de l’influenceuse mode et lifestyle @golloria, où elle utilise le stick enlumineur et correcteur de la marque.

 

https://www.instagram.com/reel/CgXi9aBjYMd/?igshid=YmMyMTA2M2Y=

 

Grâce à ces tutoriels, les utilisateurs peuvent découvrir différentes façons d’utiliser les produits. Et ils contribueront grandement à convaincre les clients qui hésitent encore à passer à la caisse.

Repenser le marketing d’influence

Quand on entend le terme « influenceur », on imagine généralement des célébrités ou des personnes aux millions d’abonnés. Mais ce n’est pas toujours le cas. Les influenceurs peuvent être des gens normaux comptant des abonnés engagés allant de quelques centaines à des milliers de personnes. À titre d’exemple, au moment d’écrire cet article, l’influenceuse @golloria citée dans l’exemple de Fenty plus haut compte moins de 30 000 abonnés sur Instagram.

Les marques doivent plutôt se concentrer sur des micro ou des nano-influenceurs. Les consommateurs considèrent également ces types d’influenceurs comme étant plus sincères. Une étude de Bazaarvoice a révélé que 56 % des utilisateurs des réseaux sociaux suivaient davantage de petits influenceurs réguliers que tout autre type d’influenceur, y compris les célébrités traditionnelles et des médias sociaux.

En travaillant avec de plus petits influenceurs, votre public percevra probablement le contenu diffusé comme étant de l’UGC sincère. Vous bénéficiez également de l’avantage supplémentaire que votre contenu soit vu par votre public cible.

 

Vous pouvez aussi utiliser l’UGC pour éduquer vos clients sur la manière d’utiliser vos produits sans l’intervention d’influenceurs. Voici un exemple de Decathlon.

Decathlon

Decathlon, un distributeur d’articles de sport, exploite fréquemment l’UGC et le marketing d’influence. À titre d’exemple, Decathlon avait besoin de vidéos dynamiques et débordant d’action mettant en scène des kitesurfeurs pour présenter les nouveaux produits de la gamme Orao. Son objectif avec ce contenu vidéo généré par les utilisateurs était d’éduquer et d’inspirer les consommateurs tout en mettant en avant la qualité des produits de sa marque.

Pour récupérer de l’UGC, Decathlon recrute des ambassadeurs directement dans sa clientèle et sur les médias sociaux. L’entreprise a par exemple envoyé des e-mails à ses clients, leur demandant s’ils souhaitaient partager leur expérience des produits de cyclisme de la marque dans une vidéo. La marque a reçu 620 réponses de cyclistes enthousiastes et volontaires.

5 FAÇONS POUR LES MARQUES DE TIRER PROFIT DE L'UGC

En incitant les membres de sa communauté à partager directement leurs expériences, la marque donne à ses clients du contenu sincère, auquel ils peuvent s’identifier et en adéquation avec ses valeurs.

3. Renforcer l’engagement des clients

Diriger une campagne d’UGC permet à plus de clients de s’engager auprès de votre marque. Quand vous encouragez vos clients à partager de l’UGC, vous leur offrez la chance de partager leur expérience. Et vos clients veulent être entendus. Une étude a révélé que 53 % des baby-boomers et 64 % des millenials aimeraient pouvoir exprimer davantage leur avis sur leurs marques préférées. Le contenu généré par les utilisateurs permet donc à vos clients de se sentir vus et écoutés.

En encourageant les utilisateurs à créer de l’UGC, les clients ont aussi la sensation qu’ils contribuent à votre marque. Cette interaction peut aider les marques à développer une communauté engagée.

Les études démontrent également que 50 % des millenials se fient davantage à l’UGC qu’au contenu des marques. De plus, les marques enregistreront une augmentation de 28 % du taux d’engagement en combinant l’UGC à du contenu marketing professionnel.

Voici deux marques qui utilisent l’UGC pour stimuler l’engagement de leurs clients :

Doritos

Pour renforcer l’engagement des clients avec sa marque, Doritos a créé le site doritoslegionofthebold.com Elle encourage ses clients à utiliser ce site pour créer des images et vidéos sur la marque. Doritos partage ensuite les meilleures créations de ses clients sur ses réseaux sociaux.

5 FAÇONS POUR LES MARQUES DE TIRER PROFIT DE L'UGC

Pour encourager l’engagement des clients, Doritos met régulièrement à jour ce site web avec des défis publics et récompense les meilleures créations.

5 FAÇONS POUR LES MARQUES DE TIRER PROFIT DE L'UGC

La marque invite également les créateurs à créer des vidéos sur le thème de Doritos qui pourront, si elles sont sélectionnées, apparaître dans ses Stories Instagram.

La campagne fonctionne, car la plupart des créations des clients sont très drôles, ce qui suscite un engagement important. À titre d’exemple, citons la création de Chriss Vail.

5 FAÇONS POUR LES MARQUES DE TIRER PROFIT DE L'UGC

Glossier

La marque de produits de beauté Glossier partage de nombreuses photos de ses clients sur ses comptes de réseaux sociaux. Et lorsqu’elle a lancé le Mega Greens Galaxy Mask, la marque a incité ses utilisateurs à se prendre en selfie avec le masque, en ajoutant le hashtag #maskforce.

Le hashtag visait à encourager ses clients à se montrer vulnérables et à partager des selfies uniques et 100 % authentiques. Glossier est connue pour faire de ses clients réguliers des influenceurs de sa marque. Dans une interview avec Quartz, le directeur marketing de Glossier, Ali Weiss, a déclaré que « ce qui les motivait était l’idée que chaque femme soit une influenceuse… ». L’idée a été adoptée par leurs clientes et beaucoup d’entre elles ont participé à la campagne d’UGC, générant un puissant engagement.

5 FAÇONS POUR LES MARQUES DE TIRER PROFIT DE L'UGC

 

Il convient de noter que Glossier aborde l’UGC et le marketing avec pour intention de rendre les femmes plus fortes et autonomes. Et les consommateurs adorent s’engager auprès d’une marque qui a un impact social. 78 % des consommateurs choisiront une marque qui a un objectif, plutôt qu’une autre qui ne présente aucune identité ou valeur de marque.

4. Booster les taux de conversion

Vos acheteurs potentiels font 12 fois plus confiance aux avis qu’au contenu rédigé par votre marque. Et 63 % de ces acheteurs sont davantage susceptibles d’acheter un produit s’il est associé à des avis et à des retours d’expérience. La raison étant que la majorité du contenu généré par les utilisateurs est sincère et sans parti pris.

De plus, s’ils ne peuvent pas voir ou toucher vos produits avant de les acheter, les consommateurs hésitent à dépenser. Heureusement, le contenu généré par les utilisateurs peut servir de preuve sociale, contribuant à rassurer les acheteurs et à augmenter les taux de conversion. D’ailleurs, 92 % des acheteurs font davantage confiance aux recommandations non rémunérées d’autres clients qu’à tout autre type de publicité. Votre public préférera donc voir de vrais clients utiliser vos produits (preuve sociale) plutôt que des photos de produit mis en scène.

Associer l’UGC au commerce social est un moyen efficace pour stimuler votre taux de conversion. Partagez ainsi régulièrement les avis et témoignages de vos clients sur votre site web et vos médias sociaux.

Vous pouvez également vous associer à des influenceurs pour organiser des campagnes de takeover de compte sur les médias sociaux. Des études ont révélé qu’au moins 30 % des consommateurs achèteraient un produit simplement parce qu’il a été promu par leur influenceur préféré.

Un takeover de compte sur les médias sociaux est une campagne où vous confiez à un influenceur la gestion totale de vos comptes sociaux. L’influenceur peut publier ce qu’il veut et quand il veut pendant une période donnée. La pratique du takeover de compte sur les médias sociaux permet aux marques de toucher de nouvelles cibles qu’elles n’auraient peut-être pas pu atteindre seules.

Voici l’exemple d’une marque exploitant l’UGC pour booster son taux de conversion.

Tuckernuck

La marque de vêtements Tuckernuck encourage ses clients à partager des images d’eux en train de porter ses vêtements, sous le hashtag #TUCKERNUCKING. Tuckernuck récupère ensuite cet UGC et l’affiche sur son site web sous forme d’images de produits disponibles à l’achat. Sur son site web, une page entière est dédiée à ce hashtag, où les clients voient à quoi ressemblent les tenues une fois portées dans la vie réelle et peuvent acheter les vêtements en question. Lorsqu’il est sincère, le contenu encourage les clients intéressés à passer à l’achat.

5 FAÇONS POUR LES MARQUES DE TIRER PROFIT DE L'UGC

Après avoir organisé ces galeries pour ses clients, Tuckernuck a observé une augmentation de 140 % de son taux de conversion et une augmentation de 164 % du temps passé sur son site.

L’UGC, un outil de commerce social

Le commerce social connaît une forte croissance. Rien qu’en 2020, Facebook Live Shopping, TikTok Shopping et Twitter Shipping Model ont été lancés. Sur Instagram, vous pouvez créer des publications représentant des articles à acheter au moyen de Stories, de vidéos IGTV, de Reels, de publications normales et même de streams en direct

5 FAÇONS POUR LES MARQUES DE TIRER PROFIT DE L'UGC

 

Grâce à cette tendance accrue à faire des achats directement sur les médias sociaux, en permettant à vos clients d’acheter les articles présentés dans l’UGC que vous partagez sur votre compte, vous ferez passer votre commerce social à la vitesse supérieure. Cette pratique fonctionne pour deux raisons principales : la confiance et le côté pratique. Les consommateurs se fient à l’UGC et le fait de leur permettre d’acheter les articles présentés directement sur les médias sociaux va booster votre taux de conversion.

5. Gagner du temps en création de contenu

L’UGC est l’un des meilleurs moyens de compiler plus de contenu social pour votre marque. Il peut être difficile de créer régulièrement du nouveau contenu visuel, surtout lorsque votre budget marketing est limité. Heureusement, vous pouvez utiliser l’UGC pour compléter le contenu de votre marque à moindres frais ou gratuitement, car vous obtenez les images directement de vos fans.

Dans la pratique, l’UGC est la plus grosse source de contenu visuel sincère à laquelle les marketeurs ont accès. Ainsi, en combinant leur contenu de marque et le contenu généré par les utilisateurs, les marques pourront économiser du temps et des ressources en création de contenu.

Voici l’inspiration d’une marque qui utilise l’UGC comme source de contenu clé pour Instagram :

ASOS

ASOS est un site web de e-commerce qui tire pleinement parti de l’UGC. Sur sa page Instagram, une grande partie des publications sont de l’UGC. La marque incite ses clients à partager des mises à jour sous le hashtag #AsSeenOnMe.

5 FAÇONS POUR LES MARQUES DE TIRER PROFIT DE L'UGC

Elle indique même à ses abonnés quand une publication a été générée par des utilisateurs en ajoutant des légendes telles que « As Styled By » (Tenue composée par) ou «As Seen On » (Porté par).

 

– –

 

Nous avons passé en revue les principales techniques dont disposent les marques pour exploiter l’UGC dans leurs stratégies marketing. Vous pouvez tirer profit de l’UGC de multiples façons en tant que marque. Les exemples ci-dessus vous aideront à vous lancer. La clé étant de faire preuve de créativité et de s’amuser.

Associer les campagnes de création d’UGC au Digital Asset Management

Quand les marques lancent des campagnes d’UGC sérieuses, elles rassemblent un très grand nombre de contenus marketing sous forme d’images, de vidéos, de sons, etc. Un outil de Digital Asset Management vous permet d’enregistrer, de rechercher et d’indexer facilement tous vos médias. Grâce aux outils du DAM, n’importe quel membre de votre équipe peut facilement accéder à vos médias issus d’UGC, réunis à un seul endroit. Vous pouvez même partager votre contenu avec des personnes extérieures à la marque, comme des influenceurs.

Wedia est un outil de DAM efficace qui vous fournit des solutions vous aidant à gérer efficacement, à personnaliser et à produire du contenu marketing pour vos campagnes d’UGC et d’autres campagnes marketing. Wedia s’assure même que vous utilisez correctement vos médias. Par exemple, vous pouvez ajouter des informations sur le droit d’auteur pour chaque média en précisant qui a pris la photo, le lieu, ainsi que les canaux sur lesquels elle sera partagée. Cette fonctionnalité est particulièrement utile, puisque les bonnes pratiques exigent que vous obteniez l’autorisation des clients et que vous les citiez lorsque vous publiez de l’UGC.

Prêt à vous lancer avec les UGC ? Découvrez la solution DAM de Wedia et les derniers développements de son équipe produit autour de l’aide apportée aux marques pour trouver des contenus d’influenceurs et de l’UGC à la fois convaincants et sécurisés par la blockchain. Pour en savoir plus, venez à notre rencontre le 15 septembre, à l’occasion de notre atelier sur le DAM et le marketing d’influence au DAM New York 2022, ou réservez aujourd’hui une démonstration gratuite adaptée aux besoins et objectifs de votre équipe en matière d’UGC.

Découvrez la solution Wedia


S'abonner

Vous souhaitez être informé
de nos dernières nouvelles ?
X

 

  • i

    Pourquoi ce formulaire ? En tant qu'éditeur de logiciel, nous savons l'importance de la confidentialité de vos données. Nos clients nous connaissent et nous font confiance, ils manipulent leurs propres données confidentielles dans les plateformes que nous opérons pour eux. Ils se savent protégés par notre strict respect de leurs informations, et par nos certifications ISO et TISAX.

    Vos données personnelles sont donc sécurisées et nous sommes transparents sur leur traitement.

    Pourquoi ce formulaire ? Car nous voudrions nous réserver la possibilité de vous contacter afin de vous apporter des informations, peut-être de vous proposer d'autres téléchargements intéressants, pour comprendre si vous avez l'intention de lancer prochainement un projet... En aucun cas, nous ne transmettrons vos données à des tiers.

    Et bien entendu, vous pouvez à tout moment vous désabonner de notre lettre d’information, ou demander à ne pas être contactés. Enfin, vous pouvez demander la consultation et/ou la suppression de vos données personnelles à tout moment.

    Pour en savoir plus, lire notre «politique de confidentialité».

    X


Suivez-nous sur les réseaux sociaux